Nos conseils pour mettre le jardin en pot ! En automne, prenez exemple sur les arbres et remplissez vos pots de riches teintes de brun-roux et de bronze.En cette période, où la température commence à baisser, les couleurs rougeoyantes embraseront le jardin.

Les chrysanthèmes

Disponibles toute l’année, les chrysanthèmes connaissent leur apogée en automne, lorsque les plantes naines, élevées en pots, font de splendides potées durant six à huit semaines.

Assortiments possibles :

Chrysanthèmes roses, pourpres et rouges, aux capitules rappelant les marguerites, parsemées de dentelaires de Lady Larpent (Ceratostigma plumbaginoides) aux nombreuses petites fleurs bleues en fin d’été et aux feuilles rouges en automne.

Chrysanthèmes roses et mauves entourant une heuchère ‘Chocolate Ruffles’ au feuillage pourpre. Une fois la floraison des chrysanthèmes terminée, remplacez-les par un cyclamen rose profond

Mieux vaut acheter les chrysanthèmes en fleurs ou couverts de gros boutons colorés, prêts à éclore. Les boutons verts immatures peuvent ne jamais s’ouvrir.

Un pot vernissé moutarde intense fait écho aux bronzes riches des fleurs et du feuillage d’automne.

Jardin de cottage

Recréez l’ambiance décontractée d’une bordure à l’ancienne, avec un assortiment soigneusement choisi de vivaces.

Mélangez couleurs, formes et textures pour un effet naturel.

Associez aux épis roses d’une molène ‘Raspberry Ripple’, les ombelles pourpres de l’orpin ‘Autumn Joy’, les couleurs douces de l’étrange lis des crapauds, et les petites fleurs lumineuses d’un œillet tardif, Dianthus ‘Marquis’.

Pour des couleurs plus chaudes, optez pour un assortiment de rudbeckias, géraniums, verge d’or et panicaut.

Bon nombre des anciennes favorites du jardin de cottage peuvent être cultivées en pots : thlaspi blanc, œillets, lupins, molène, véroniques, violettes…

Groupez plusieurs pots à différents niveaux, pour créer l’impression d’une bordure.

Pour une note orientale

La chute des feuilles laisse filtrer une lumière tamisée à travers les branches, encourageant bulbes et cormus d’automne à fleurir.

Dans une large coupe peu profonde, installez, au centre, une anémone ‘Honorine Jobert’ blanche, puis sur les pourtours, un liriope ‘Variegata’ aux étroites feuilles panachées et aux épis de fleurs mauves, ainsi qu’une herbe-aux-turquoises ‘Nigrescens’ avec ses étonnantes feuilles noires.

Lorsque l’anémone a fini de fleurir, coupez-la à ras. La couronne de vivaces persistantes camouflera sa disparition.

Optez, également, pour un assortiment de pots de différentes tailles où prendront place des graminées (Pennisetum alopecuroides ‘Hameln’), un cyclamen des fleuristes blanc, ainsi qu’une fougère pectinée (Blechnum spicant).

Hautes graminées et fougères duveteuses forment une délicate toile de fond pour des plantes fleuries aux tiges élancées.

Pour atténuer l’orange vif d’un pot en terre cuite neuf, recouvrez-le d’une mince couche de peinture émulsion diluée, en utilisant une cuillère à café de peinture pour une tasse d’eau.

Et n’oubliez pas : bruyères, pernettyas, piments d’ornement, choux frisés violets, Gaultheria mucronanta…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.